Finales départementales

Écrit par Lio le .

Mais quel balèze ce Michel Wolfstirn ! Un cador, que dis-je un putain de grand stratégaire !
Je le vois encore serrer ce dimanche les paluches de tous les présidents de club du département et autres licenciés de la FFE.

Des "Trop top ta fête, vieux !" par-ci au "Vous, vous savez recevoir monsieur l'ambassadeur !" par là ou encore des "Finir dernier pour que tout le monde soit content, ça c'est du savoir vivre !!". Tous ont été impressionnés par cette organisation sans faille. Il se permet même d'en rajouter, il rougit et glousse au moindre compliment. Il joue le humble à la perfection. En fait, c'est une véritable machine de guerre et son hégémonie ne fait que commencer...

Cette fois encore, bon nombre de journalistes m'ont demandé l'attrait que je portais à un club des pâturages alors que les plus grands sponsors de notre sport me faisaient les yeux doux. Maintenant que le show PROMO 37 a fermé ses portes pour la saison 2008-2009, je vous livre ici en quelques lignes la substantifique moelle d'une palpitante machination.

Le 09 novembre 2007 - Dans un rade au tréfonds de Saïgon.
Je joue aux échecs russes contre quelques autochtones avides de monnaie locale en sirotant une décoction à base de Ginseng dans le crâne d'un vieil adversaire.
La règle est simple, tu perds, tu joues avec le barillet d'un 357 Magnum.
Pendant une attaque overlord sur une semi défense Tarrasch, j'aperçois dans la foule de badauds des fourreaux qui me sont familiers.
- "Colonel !"
- "John ! Je sais que je viens te troubler dans ta quiétude mais le monde occidental a besoin de toi."
- "Encore un coup des chevau-légers, colonel ??"
- "Il faut verrouiller les plus hautes instances si l'on veut court-circuiter les clubs phares du département ! Si la mission réussit, y aura d'la binouze à volonté... Voici ta nouvelle identité, un gros barbu qui répond au doux nom de Lionel FANDEUR. Quant à moi, je reprends mon nom civil Michel Wolfstirn. Et maintenant hâtez-vous, John, un hélicoptère vous attend en rizière Est du Mékong."
- "J'travaille en solo, colonel ??"
- "Sur ce coup, vous ne serez pas seul, John ! Vous travaillerez de concert avec Philouze la Kalashnikov, Luccio la matraque, Riné l'étrangleur du Surinam et le bleu-bite Julien !!"
- "J'aime pas travailler en équipe, y en a toujours un qui lâche des caisses en bagnole et qui accuse ses potes, c'est pas réglo !"
- "Faudra ouvrir les f'nêtres, John !"
- "Echec et mat, colonel ! N'oubliez pas de tourner le barillet avant de partir..."

1
2
3
4
5
6

30 mars 2008 - M moins 12
Pernay devient vice-champion Promo37, on ne rigole plus dans les chaumières. La bande à Jibé est crainte du dolmen de Saint Antoine du Rocher à la centrale nucléaire d'Avoine, Yabon !!

12 - 13 - 14 avril 2008
1er tournoi international de la Branlemolle, l'équipe de Pernay s'illustre, à la première ronde 6 joueurs engagés - 6 points, Michel se fait remarquer avec son bob à fleur, ses sandales de pénitent et son Jogging troué au cul ! Les organisateurs le trouvent fort sympathique, il s'invite dans l'organisation et apprend les rudiments de l'utilisation de la pendule en mode Fischer sur appariement Haley.

1
11
111
1111
111111
2
22
222
2222
22222
222222
3
33
333
3333
33333
333333
4
44
444
4444
44444
444444
5

Juin 2008
Il participe aux différents semi-rapides organisés par les clubs de Tours et de la Membrolle. Ses classements misérables paraissent anecdotiques comparés à sa connaissance quelque peu originale des échecs. Il devient crédible aux yeux des puissants de la Ligue. Il fait partie des nouveaux inscrits à la newsletter de la fédération. Plus aucune info ne lui échappe.

Septembre 2008 - M moins 8
Il ne lui manque que la stature de président pour infiltrer le Gotha. C'est chose faite lors de l'assemblée générale de l'Echiquier Pernaysien. Michel bat Jibé aux élections internes du club 196 voix à 1, alors que le club ne compte que 17 licenciés dont 9 sont des amis des Tibéri. Il devient notre vénéré président. Jibé pleure sa mère et signe au club de Tours la mort dans l'âme.
Dans la foulée, L'Echiquier Pernaysien devient "Les Cartouches de Pernay".

Dimanche 23 novembre 2008
1ère branlée du club de Pernay contre la vaillante équipe de Bourgueil. Bourgueil croit en ses chances pour ravir le titre de champion Promo37 tant convoité les saisons passées. Tours 7 bat Avoine et La Membrolle 6 et 8 s'entre-déchirent, 2 divorces et un changement d'école primaire. La 1ère ronde est un total succès. Exactement comme notre stratège Michel l'avait prévue.

1
3
4
66
7
77
88
888
99
999
9999
99999

Dimanche 14 décembre 2008
2ème grosse taule des cartouches contre La Membrolle 6. Prétextant les oreillons de notre Philouze, 2 heures avant le début des rondes, l'équipe ne se présente qu'à 3. Le match est perdu sur tapis vert mais joué quand même pour flatter l'égo des petits chérubins de la Branlemolle. L'amoncellement de pâtisseries fait mouche, on ne parle plus que des galettes d'Odile dans tout l'Ouest tourangeau.

Dimanche 18 janvier 2009
Michel officialise sa candidature à l'investiture du trône de président du comité départemental. Candidature acceptée !! On donne une leçon d'échecs au Boucher de la Membrolle et à ses petits cochons qui l'accompagnent pour marquer de nouveaux les consciences. Personne ne se doute que l'on chamboule le classement général à l'insu de leur plein gré.

Dimanche 8 février 2009
La tactique est trop facile, nous jouons dans la même salle que les 2 clubs de Tours, nous laissons gagner Tours 7. Guy Sontag, joueur de Tours 6, est une taupe à nous. Il nous informe en temps réel des positions de son équipe. Pris pour trafic de pièces d'échecs en corne d'Oryx de Libye en 1986, il évite la prison à vie en acceptant de fausser les parties de son équipe quand Michel lui en donne l'ordre. Tours 6 et 7 sont tombés dans le piège. Ils ne le savent pas encore mais ils se rencontreront lors de la phase finale. L'implosion du club de Tours est en marche.

1
2
3
4
5
6

Mardi 24 février
Michel fête son élection au comité départemental olympique d'échecs section promo37 soit la CDOESP37 en tant que vice-président. C'est un total succès !! La place de rêve !! Tu n'en branles pas une, c'est le président qui fait tout; par contre tu as accès au carnet de chèque. Quand je vous disais que c'est un putain de stratégaire le Michel.

Dimanche 15 mars 2009
Michel annonce que les finales départementales auront lieu sous sa responsabilité à la salle des fêtes de Neuillé-Pont-Pierre.
Il fait copain-copain avec Frank Roinel d'Avoine lors la dernière journée de la saison régulière. La garde avoinnaise se baisse, nous en profitons pour faire une nulle contre eux à la dernière ronde. Cric ! Crac ! Les 2 équipes d'Avoine se rencontreront lors de la phase finale. On sent déjà les engueulades sur le trajet Aller et les insultes sur le trajet du retour. hé ! hé ! hé !

Dimanche 5 avril 2009 - Les finales départementales
Comme toutes les veilles de match, je pars dormir en forêt. A la fraîche, j'aime casser la nuque à 2, 3 marcassins avant de dévorer leur chair encore chaude et rendue moelleuse par la rosée du matin. Un coup d'œil rapide sur la positon du soleil, Il est 13H58 ! Merde je suis à la bourre.Je saute dans mon fidèle destrier direction le champ de bataille. Sur le trajet, je reçois un coup de fil de mon chef de file Michel W.
- "Mission E3B3FB2 enclenchée, nous t'attendons pour l'apothéose !! Roger !".
5 minutes plus tard, après un dérapage contrôlé sur falun, je m'éjecte de la 2 CV en faisant quelques roulades. 10 saltos plus loin, je pénètre dans la salle des fêtes - Silence total !
Un rapide coup d'oeil me permet de localiser ma première proie. Un jeune prépubère m'est proposé, je vais en faire qu'une bouchée, j'ai encore l'odeur du sang à la bouche...
Jipé, au stand rillettes et binouzes, m'adresse un signe de tête furtif. L'opération est lancée.

1
2
3
4
5
6

Les avoiniens s'avoinent, les tourangeois se catapultent et les chevau-légers se ruadisent.
Fin de la première ronde, ah ben zut, crotte caca boudin, nous faisons 2 - 2 avec table 1 perdante. C'est dommage !!
Pendant ce temps, l'ultime point pour l'accession en finale se joue dans le choc des extrêmes entre Roxane (8 ans) de Tours 7 contre Guy (77 ans) de Tours 6. Les 2 équipes retiennent leur souffle, la foule est passionée. Alors que Guy avait une position ultra gagnante, il commence à se chier au ben sur un signe de tête de Michel.
C'est le signal !! Guy doit perdre s'il ne veut pas sécher dans la cave de notre président avec toute sa famille vosgienne.
Guy perd, Tours 6 ne s'en remettra pas. Tours 7 trop euphorique passera complètement à côté de sa finale. Bad day pour l'échiquier tourangeau, la licence va passer à 530 € l'année prochaine pour combler le manque à gagner de leur médiocre prestation.
Les chevau-légers remporte le championnat, sans gloire, ils sont hués lorsqu'on détecte des substances illicites dans les urines du jeune Kévin - 6 ans. Substances savamment diluées par Jipé au stand buvette et patoche sur un anodin Banga goût orange de synthèse.

11
22
33
44
55
66

La tension est à son paroxysme, Michel en profite pour faire apparaître les merveilleux gâteaux concoctés par Odile pour rendre toujours plus flamboyantes les réceptions du club phare du département, Pernay. Malgré le sourire de cérémonie, les clubs repartent psychologiquement très affaiblis. Michel, quant à lui, est porté en triomphe, on lui déroule le tapis rouge. Le nouveau Gandhi des échecs est parmi nous depuis sa phrase devenue maintenant aussi célèbre que le "Je vous ai compris !!" du Général : "Le succès est brillant mais l'échec est mat ! à vot' bon coeur messieurs dames.".
En plus, il est le responsable chéquier du comité départemental...

- "Micheune successe, Colonel !!"
- "Tant qu'il y aura des hommes comme vous pour assurer la stabilité mondiale du jeu de Montglane, je peux dormir tranquille sur mes deux burnes !!"
- "Alors on se la met cette tournée de binouzes, colonel ?"
- "C'est le comité qui paye !!"
- "Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !" 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir