Pernay - Avoine : Eric do Brazil

Écrit par Lio le .

 Comme toutes les veilles de match par équipes, on travaille à mort la stratégie avec Mimiche grâce à une liaison sécurisée, composée de 2 pots de yaourts Mamie Nova montés sur fil nylon diamètre 4 (le top au niveau propagation d'ondes).

- Moi: "QUOI ?? Pas de Christouphe ???"

- Mimiche: "Il est de saillie ce week end. 3 mois d'abstinence, on craint pour les juments..."

- Moi: "A part ma gueule, on a qui pour affronter Avoine 163 ??"

- Mimiche: "Philou est prêt à en découdre. Eric est encore un peu d'just. Mais son stage d'ouvertures sur les plages de Copacabana lui a permis d'élargir le cercle de ses amis! Avec moi, ça fait le compte!"

- Moi: "OK demain 14h ! Roger....."

- Mimiche: "Vouvray frais en terrasse"

 

Dimanche 6 février 2011 - 14h - Maisons des sports de la Branlemolle sur Choisille
J'arrive avec femme et enfant au bras, bref en tenue de camouflage !
A peine ai-je pénétré dans le sas de la MJC que Jacques Masset, arbitre du jour, me colle un avertissement fédé pour frottage de pieds sur paillasson (trop de bruit, les joueurs se concentrent bordel !). Sanction apparemment très lourde pour le club "3 mois de suspension à vie de toute compèt internationale". Surtout pas péter !

1
2
3
4
5
6

On tire les places à la courte paille. Philou va fighter table4. Eric, habillé de son string Léopard offert par un trans brésilien un soir de cuite au Caïpérinha, sera table3. Mimiche, tout heureux d'être là avec sa brioche de la veille, se retrouve table2. Quant à moi, je suis nommé capitaine de la team et dois montrer à mon M. Clément d'adversaire qui a les plus grosses burnes de la table1.

1
2
3
4

14h15 - 1ère ronde
Après avoir relu le code international des joueurs d'échecs, Jacques a dit: "Les noirs appuient sur la pendule." .
Et les noirs ont appuyé sur la pendule puisque Jacadi, hé hé hé !

14h30
Premières photos et premiers constats. Philou a joué son ouverture favorite "L'arlésienne", il prend cher mais il aime ce genre de situation. Apparemment, il a déjà fait des émules au club avec son ouverture favorite puisqu'Eric la teste aussi.
Respire mon Yoyo, les cartouches sont capables de tout.
Michel a l'air serein et c'est bien ça le plus inquiétant ! On craint son habituel f4 de milieu de partie même si il y a un cavalier devant, c'est son truc à lui. Pour ma part, mes burnes ne sont pas si grosses et celles de mon M.Clément pas si petites, il va falloir batailler !
15h00
Philou commence à embrouiller sévère la partie. 1 p'tit coup d'fou par-ci, un p'tit coup d'caval par-là et hop le voilà avec 1 pièce d'avance. Il m'impressionnera toujours ce Philou. Eric commence à embrouiller sévère la partie. 1 p'tit coup d'fou par-ci, un p'tit coup d'caval par-là et hop le voilà avec 1 pièce de retard. Il m'impressionnera toujours ce Eric.
Michel lance un leurre côté aile dame avant de faire le coup de la tenaille Napoléonienne côté aile roi. Son adversaire rétorque par un gros GLUPS !!
J'en profite pour perforer la défense de mon adversaire avec des méchantes vues sur le cavalier C3. J'ai le braquemart ! Rybka m'apprendra plus tard que je perds ma dame si je bouffe la cavalier. Mais Rybka n'a pas de burnes, il ne sait pas ce que c'est de les mettre sur la table.
 
1
2
3
4
5

15h30
Coup de théâtre, alors que Philou à 1 fou et 6 pions d'avance, son adversaire demande la nulle. apparemment il faut se concerter entre chef de meute. Mon M. Clément qui n'a pas écouté le code international du joueur d'échecs, est obligé de le lire et perd à la pendule. Et pour finalement s'apercevoir que c'est son collègue qui est capitaine et non lui. Le tout fait boule de neige et Philou, Mimiche et moi même gagnons dans la même minute. Enorme !
Eric en profite pour bouffer la dame de son adversaire, on se dirige tout droit vers un 4-0 des familles. Sauf qu'Eric, il est pas comme nous, il aime perdre. Donc il donne sa dame, ses 2 tours et son string Léopard à son adversaire et en 8 coups, if you plize !
-> Pernay 3 - Avoine 1

16h00
Juste le temps de prendre une petite pause café en compagnie de Bernardin et un 2ème avertissement pour machâge de brioche rassie dans le couloir et non en salle d'analyse de parties, nous remettons le couvert avec nos adversaires du jour.

 
2
3
4
5
6

16h30 - 2ème ronde
Jacques a dit: "Les noirs appuient sur la pendule." et les noirs ont appuyé sur la pendule puisque Jacadi, hé hé hé !
Michel doit tuer vite sa partie, il a lavage de raie à 18h. Le temps nous est compté L'influx laissé par nos adversaires à la 1ère ronde accélère naturellement les choses. Soudain le calme ambiant est brisé par la partie de Brossart contre Dujols sur un oubli de "J'adoube".
Notre Jacques d'arbitre est appelé et Jacques a dit que le règlement c'est le règlement donc "pièce adverse touchée, pièce adverse mangée".
Alors Papi pièce adverse a mangé ! Non sans avoir insulté la mère de son adversaire. Ce même adversaire lui indiquant qu'il était désolé mais qu'il jouait pour l'équipe. WAHOU quelle répartie, ça m'a fait un 2ème trou du cul !
 
1
2
3

17h46
Philou profite du Brouhaha pour lancer son diabolique mat en 1 coup. Michel rate environ 23 mats en 2 coups. Eric prend l'eau et moi je m'empêtre dans une finale archigagnante.
Michel nous bise en offrant le 2ème point à Pernay. Eric tombe dans un schéma évident de mat en 43 coups, quel amateur ! Une ultime poussée de pions plus tard, nous repartons de la Branlemolle avec 2 victoires sur le score de 3-1 et Eric qui abandonne définitivement son string léopard fétiche.
 
1
2
3
4
5
6
7
8

Les portes des finales départementales s'ouvrent à nous. Nous attendons l'identification de nos futures victimes...
Quant à Christouphe, il a comblé 236 juments d'un bonheur que seul e3-b3-Fb2 peut procurer. Jacques a dit "Salut" alors Salut !!!!

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir