Tours9 vs Pernay

Écrit par Lio le .

Séchant ma petite larme créée à la lecture du message du Sebminator ("Sans toi, Pernay est perdu !"), je devais honorer mes subordonnées de ma présence à l'entrainement de ce  dredi soir veille de match contre le grand Tours 9. Un Tours 9 renforcé cette année par Quentin 5 ans et Alexis 6 ans 1/2.
 
Comme d'hab, Michel est à 19h37 devant les portes de mon château. Il fait rugir le moteur pendant que je pose mon séant fessier sur sa banquette en simili cuir couleur pelage de moufette en chaleur.
Je lui demande derechef si l'article du sieur Luccio est enfin paru sur le site Internet des cartouches.
Il me regarde étonné ??
- "Mais Luccio ne sait pas écrire. Il est dans un cursus d'alphabétisation sur Paris. il en est à la lettre L comme son prénom. Apparemment, il est content! il ne met plus de X sur ses chèques en guise de signature."
- "Mais ?! mais !? Qui donc écrit sous son pseudo ??"
- "son fils !!"

Pour couper court à toute discussion, Michel m'annonce que ce soir c'est picole/Blitz jusqu'à plus soif !
- "C'est pour avoir la bouteille de cidre gratos" lui rétorquai-je ?
- "Ouuuuuiiiiii ! Et en plus on pourra en reprendre 3 fois, c'est pas de l'intelligence d'ancien président ça ?"
il est bizarre parfois Michel !

Arrivée au club.
Tof et Philou devisent gaiement autour d'un échiquier. Au premier coup d'oeil sur l'échiquier, je vois que Philou, avec les blancs, a proposé une Caro-Kann ouest indiennée. Sur ce, Tof a répliqué avec une semi défense Tarrash Gambitée. Pour fêter la reprise de l'entrainement et le match crucial de ce week-end, Tof nous a amenés des lamelles de sangliers brûlées au white-spirit. Fameux !
ça vient de chez moi des Ardennes, c'est mon Joël de beau-frère qui me les prépare. On en redemande tellement, qu'il est obligé de réveiller sa Isa d'femme et il la somme de se mettre aux fourneaux prestement pour nous sustenter. Sinon on vient de nous même nous servir !
Les twix arrivent sur ces entrefaits, bûches de chèvre sous l'bras !
Les cibles sont là, la compèt peut commencer.
Bon là, je passe les détails, c'est comme d'hab, j'éclate tout le monde. Attaque ! Parade ! Riposte ! Toute la panoplie du pourFandeur y passe.


baldarian1
baldarian2
baldarian3
baldarian4
baldarian5
baldarian6
baldarian7
lio vs bap
lio vs bap2
Jusqu'à la dernière partie contre mon Philou d'président. La donne est simple. Si je gagne, c'est une bis répétita de chaque séance que j'offre au club de Pernay ! C'est rengaine !
Si je perds, le tournoi est pour Baptiste qui fera du même coup le plein de testostérone pour dimanche et son père qui ne manquera pas d'aller le dire demain matin à la boulangère de Sonzay !
Mon choix est fait ! Ouuuuupppps, la grosse boulette, perdu ! Vraiment baptiste tu es le meilleur d'entre nous...

Dimanche
Toutes les équipes de Tours, de la régionale à l'élite, nous attendent pour annoncer "Les noirs appuient sur la pendule."
Quelle fierté pour le président de l'échiquier tourangeau de nous accueillir dans son algeco pour les 7 et 8 rondes de la promo37.
Le temps de signer des autographes aux habituels badauds, nous retrouvons Seb et Baptiste (qui se sort un gros tarzan de la narine droite au moment où nous pénétrons dans la salle !)
Seb se chie au ben alors que de l'autre côté, l'équipe de Tours sait déjà qu'elle ne peut rien contre nous !
Nous leur laissons des points par l'intermédiaire de Seb, impérial en serial looser ! QUi nous sortira une fois de plus sa célèbre réplique "Attends c'est un 1390! un cador ! Moi je suis que 1370."
Michel et baptiste font le job quant à moi depuis que je suis devenu Jean-Bernard Goubin à la place de Jean-Bernard Goubin, c'est caviar et champagne tous les midis à la cantine !
J'offre une nulle à mon adversaire qui repart tout heureux de m'avoir pris quelques points ELO alors que Rybka me donne gagnant à 300% ? La marque des seigneurs une fois de plus.
Beaucoup vomiront sur mon résultat, ne voyant que le côté arythmétique de la partie. Mais les maitres, les puristes, les grands savent que j'ai joué pour l'équipe et quoi de plus noble que de sacrifier quelques points pour faire briller le club au firmament de la promo37. A 2 et 1/2, la première manche était dans la poche. Seb pouvait se faire pilonner tranquillement !
Que dire de la deuxième ronde où les twix mal embarqués, nous obligeaient, Michel et moi même, à montrer toute la puissance de notre supercalculateur de cerveau.
Je pilonnais les bases arrières de mon quentin (plus fort que Kasparov à 1 an selon les dires de son entraineur).
La partie vous est livrée ici pour la plaisir de votre entre-jambes :


1
2
3
4
5
6
7
8
Mon seul petit regret, sera l'abandon de mon adversaire alors que je l'avais attiré dans un réseau de mat en 11 coups, non reconnu par Baldarian, présent dans la salle avec son harem !
Au final Baptiste s'en sort pendant que Seb tombe sous les coups de butoir de son cador de 1390 !
Avec 4 points d'avance au championnat et un chessaverage digne de la taille de mon zob, la question que tout le monde se pose : Qui peut nous faire tomber de notre piedéstal ?
Chambray 3 , nos prochaines victimes ?

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir