Souvenir : Pernay vs La membrolle

Written by Lio on .

 Message pour le 21 12 2007, je ne serai pas là... J'ai un casting pour le prochain spot pub de "Pétrol hann".

Pour ma part, je tiens à féliciter notre chef de Meute pour sa prestation dominicale.
Sérieux, carré jusqu'au bout de la pendule, bref deux points dans la musette. Notre maître à tous ce weekend.

Michel et Guillaume parachevant une belle première ronde finalement rondement maîtrisée. "Petit poisson" annonçant sur la boulette du sieur lionel, le passage d'une égalité de développement à un avantage de 2.53 pour les blancs (visible par un gros point rouge et une poilade au format MP3 de Chessbase 9.0) suivi le coup d'après d'une deuxième boulette des Noirs donnée à 4.86 en faveur des blancs (totale marade de l'ordinateur, obligé de passer en mode veille prolongée pour reprendre ses esprits).

Je tiens à remercier Philou pour son regard de chien battu en voyant ma feuille de match. Ce regard qui rappelle tant celui des enfants devant les vitrines implorant leurs parents de lui offrir Le BigJim camouflage et sa tente de survie. Il m'a donné zi aïe of ze taïegueur

Deuxième ronde
Je dois prendre les choses en main malgré l'intervention du petit Paul (7ans) juste avant le début de la ronde. Pour annoncer à son collègue et mon adversaire du jour : "Hé fais gaffe Maxence, il va te faire - E3 B3 FB2 - Il me l'a fait hier !!! Il m'a battu !!!" (Hé, hé ! rajoutes-en encore un peu mon gars Polo et Maxence se chie au ben avant même la pendule enclenchée). Bref, je pousse E3 en lui disant que Paul n'est pas un menteur, je joue bien E3 B3 FB2 et au finish qu'il va perdre !
(Un peu de guerre psychologique n'a jamais fait de mal à personne surtout quand 20 ans de guerre psychologique les séparent)
20 coups plus tard la messe est dite, il me donne sa dame contre une tour et un fou qui me dérangeaient plus qu'autre chose. J'avais mis sur orbite, la team pernoise... Mon honneur était sauf !!

Tout reposait maintenant sur les épaules poilues du gars Michel. Guillaume, ayant rempli son contrat à la première ronde, il proposa une nulle dans la deuxième avec une dame et une tour de moins. Le Polo en question ne s'en est pas laissé prendre. JB, toujours présent (enfin on pense puisqu'il a la totalité de la tête à l'intérieur de ses mains et juste un râle un petit peu rauque nous prouve qu'il vit encore), commence à prendre le dessus sur son adversaire.
L'issue ne fait plus aucun doute pour que Pernay sorte grand vainqueur, il faut que michel, maîtrise sa partie.
La Membrolle espère, nous on est méga serein.
Pourtant chose incroyable, peut être du aux 7 paires d'yeux penchés sur l'échiquier (Christophe nous ayant rejoint), Notre gars michel passe du teint pâle allemand au rouge bronzage homard en quelques coups. Il y avait juste à regarder son crâne pour voir que la température de la boîte noire était overclockée. 
- "heureseusement que je suis venu avec un jogging noir !!"  me confiera t'il sur la route du retour.
Bref malgré un sursaut d'orgueil de son adversaire, Michel, roublard comme pas deux, finitl a partie sur une redondance de position, appelé par les spécialistes :"l'échec perpétuel des p'tites tobes"

3-1 à l'aller  |  2 1/2 - 1 1/2 au retour

La team branlemolaise allait passer des minutes difficiles lors d l'épluchages des parties en présence de Stanilas Loiret. Le soleil tombe sur la colline, Nos âmes de guerriers en paix nous comptons fleurette devant une dernière mousse avant de retrouver nos femmes sur la couche. La guerre de troie n'a pas eu lieu. Pernay reste inviolable et inviolée.

el scribar

Add comment


Security code
Refresh