La horde venue de l'ouest a encore frappé

Written by Lio on .

 
Ce dimanche commença par une belle matinée de printemps. Les oiseaux gazouillaient avec leurs progénitures pendant que les mamies tourangelles trainaient leurs caddies à roulettes remplis des bonnes saveurs dénichées sur le marché des Halles. Tours se dorait la pillule au soleil.
 
13h30 - Les premiers badauds virent au loin un étrange nuage de fumée. Un cataclop cataclop commençait alors à se faire entendre dans les lointaines contrées de l'ouest tourangeau.
"Attila est revenu" : criaient certains
- "Nicolas sarkozy en campagne pour les municipales" hurlaient d'autres, la peur avait gagné la population tourangelle. On appela l'armée, le GIGN et toutes les forces vives de la nation  pour parer à l'imminente attaque d'un Godzilla.

Arrivant sur mon fidèle destrier, un Gitane 3 vitesses dont 2 qui ne fonctionnent plus, j'informe le général de brigade que ce n'est que mon ami Michel qui arrive dans sa Daïtsun au colza avec le reste de la troupe pernaisienne, Guillaume K. et Jibé pour la rencontre du championnat mondial des cantons, avec en levée de rideau, Tours vs Crouzouille-sur-Meuse, Livry-Gargan vs pauillac-en-champagne et Guingamp vs paris SG en nationale I. Les frères Krapatov sont là avec les siamoises Palgur et l'indien Bouboubali classé actuellement 2576 grâce à sa performance à l'open de Cuba sur Krikov en demi-finale du Master par équipe individuelle. Mais que Michel lui en dira plus c'est lui le câlé en stats.

"Quoi ?" me fit-il, "Guillaume a signé à Pernay !! Mais ils vont prendre une bonne branlée les Tours8."

Sur ces entrefaits, MAM déclare la fin de l'opération "Eglantine" à toutes ses troupes et les habitants du quartier sont invités à dégager leur voiture de la rue des mimnimes pour que Michel puisse se garer devant le gymnase.

14h08 - Les nationales I bâclent leurs parties pour assister à l'évènement de la journée qui se déroulent quelques 2 étages plus haut. Comme d'hab la stratégie, c'est pas moi, c'est Jibé. Grâce à sa visée laser, il analyse les adversaires en présence et note sur la feuille de match à quelle table nous jouons. Dès qu'il appose nos noms sur la feuille de match, nous savons déjà que l'issue ne fait aucun doute. Jibé lit dans les traces de dérapage au fond des slobs, très fort, très très fort !!

- Guillaume se retrouve table 4 contre popeye, apparement, il a un peu trop forcé sur les épinards. Guillaume est plutôt content, car il a la tête ailleurs. Sa demie-finale de l'intra tournoi des AS de Pernay. Il me regarde, je vois la peur dans ses yeux. Je lui glisse au passage un : "bonne chance avec Popeye, ce sera pas la même contre brutus".
- Pendant ce temps, Jibé se met table 1 devant un enfant avec pas de poils et le tein tout rose, le genre "Babe, le cochon qui veut devenir berger". Jibé commence à lui parler de puberté, de grosses coronès et de la position du cavalier cloué version Kamasutra...  Wouaa, ce Jibé, notre maître à tous.
- Pour ma part, je me retrouve face à Bruno Lallemand, ex GMI en 1987 avec un élo de 2460, vainqueur du Tournoi de Linarès et du Corus 2ème édition. Rentré dans le Hall of fame des joueurs d'échecs de Tours!
Bref une pointure.

Ah excusez-moi, une dépêche de dernière minute, j'avais mal entendu, "Les échecs, GMI suis remis en 1987, actuellement un élo de 1460, j'a déjà vu le tournoi de Linarès et j'ai acheté une ford chorus 2ème génération. Enfin, j'aime bien regarder les coupes dans la salle de l'échiquier tourangeau".
Bref, il chausse du 2.

- Quant à Michel, on l'attend pour commencer, il est parti montrer son beau pull à tout le monde, il revient tout penaud. Personne n'a reconnu son pull de Morosévic, même pas le cousin de Morosévic présent dans la salle, j'ai nommé Vassiliev Krabatchuck. Il tire d'autant plus la gueule qu'il joue contre le sosie de VGE qui était là pour la compèt de rami, il s'est gourré. C'est le mois prochain.

L'arbitre siffle le coup d'envoi. Les pions sont lachés.

10 minutes plus tard, contrôle anti-dopping, Popeye perd la partie sur présence trop important de fer dans ses selles. Guillaume gagne tranquille mais est mis sous calmant, Dès qu'il tourne la tête dans ma direction, il tachycardise. Michel est déjà en train de cassecrouter dans la salle sandwichs à l'étage inférieur, en montrant à ses fans la finition point de croix de son pull Morosévic photos à l'appui.
Jibé accepte la nulle, ça tombe bien je viens de me faire exploser mon célèbre E3-B3-FB2. J'en profite pour féliciter mon adversaire d'avoir acheter et lu attentivement mon bouquin. Je lui dédicace et tout le monde est content.

Pernay gagne la première manche : 2 1/2 - 1 1/2.

30 minutes de pause, Tours8 planche des tactiques pour ramener 1/2 de la prochaine ronde sur tableau Véléda. Jibé signe des contrats publicitaires avec quelques grandes marques de houblon. Guillaume bosse pour son brevet, car S'IL NE BOSSE PAS, IL DEVIENDRA CHOMEUR ET SA MAMAN SERA TRES MALHEUREUSE. ALORS FAUDRAIT VOIR A METTRE EN STAND-BY LES ECHECS POUR SE CONSACRER A CES ETUDES. Michel a vu un ballon et un filet, il tape quelques smatchs avec des enfants de 5 ans au fond de la salle.

La deuxième ronde commence comme la première, le crépitement des flashs appeurent nos adversaires peu habitués à une telle pression médiatique. Guillaume atomise popeye une seconde fois, celui-ci lui annonce qu'il a perdu un oeil en se battant contre un Narval lors d'une chasse à la crevette au harpon et qu'en tournant l'autre, il s'apercevoit qu'un échiquier fait 64 cases et non 32. Guillaume part rejoindre Michel en conférence de presse pour les habituels papotages avec la presse. Jibé, quant à lui, accepte une nouvelle fois la nulle en fin stratège qu'il est. Ou devrais-je dire en tarteau que son adversaire est. A déjà 2-0 tu joues la gagne pour essayer d'annuler au score. Jibé essaye de lui expliquer, Babe ne comprends pas, mais après tout ce n'est qu'un petit cochon qui veut devenir berger pas prof de maths.

Et donc comme d'hab, je sers à rien, ça tombe plutôt bien encore une fois car je suis grave dans la merde. Les 3000 spectateurs commencent à hausser le ton en voyant la position sur l'écran géant. La guerre psychologique commence, mon adversaire ne s'en remettra pas, il tremble, on le met sous assistance respiratoire. Preuve de ma maîtrise absolue de la fin de partie : Mon adversaire ne comprend pas pourquoi je mets aussi longtemps à jouer alors que je perds au temps. Je m'amuse à le laisser découvrir tout seul et je joue ma pièce une fois qu'il a compris qu'il a omis d'appuyer sur le buzzer.
Le public rit de lui et moi je le regarde tendrement. Je l'emmène inexorable vers le sentier de la perdition. il me tend le bras, la foule explose dans un tonnerre d'applaudissement, Spassky est une nouvelle fois battu, vive le bloc de l'ouest, vive la liberté et vive les états-unies d'amérique.

Epilogue : C'est par une belle nuit d'été que ce dimanche se termine. Rybka nom de code : petit poisson analysera mes deux parties par un fatal_error_kernel_32 qui coupera l'électricité dans Tours centre pendant 25 minutes. Des images de la journée me reviennent au ralenti en mémoire. Guillaume si jeune, si sensible, où commencait à apparaître sur lui les cernes d'une future confrontation et d'une inéluctable carrière brisée. Un Michel qui essaye en vain d'expliquer aux forces de l'ordre à la sortie du gymnase que son pull est le même que celui de Morosévic et non l'uniforme officiel de Guantanamo, nous avons perdu toute trace de lui depuis hier soir 19h16 GMT.
Jibé croquant un sandwich au-dessus sur l'échiquier en dégageant un morceau d'oeuf-mayonnaise non sans oublier de dire "j'adoube!". Et moi porté par la foule jusqu'à mon domicile où je me suis endormi comme un bienheureux en suçant mon pouce !!

El scribar, votre dévoué

Add comment


Security code
Refresh